Plan Bâtiment Grenelle : Les leviers à l’innovation dans le secteur du bâtiment

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Sources : Le Moniteur, Batiactu, Pages-Enregie 29/09/2011

Le groupe de travail « Innovation » du Plan Bâtiment Grenelle vient de dévoiler ses conclusions concernant les leviers d’innovation que la filière pourrait aujourd’hui exploiter.

Extraits des articles

Les copilotes du groupe de travail, Inès Reinmann, associée chez Acxior Corporate Finance, et Yves Farges, ancien vice-président de l’Académie des Technologies, ont identifié quelques champs d’action prioritaires.

Contrairement à la définition classique de l’innovation qui se réduit aux aspects techniques, le groupe a retenu celle décrite par l’OCDE qui inclut l’innovation organisationnelle, commerciale ou encore financière.

« Il ne faut pas limiter l’innovation au seul volet technologique : l’innovation existe aussi dans le partage d’informations, dans les modes de financement, dans la certification des produits, la qualification des entreprises, l’assurance... »

Ceci impliquant 3 axes d’innovation :

  • Innover partout (à toutes les échelles géographiques)
  • Innover pour les utilisateurs
  • Innover dans le processus (aspects organisationnel, contractuel ou réglementaire...) pour plus de compétitivité des entreprises

Quels moyens pour innover par le processus de construction ?
Pour les petites entreprises, la première étape est le regroupement d’entreprises et de compétences qui doivent s’adosser à un intégrateur (architecte, bureau d’étude, entreprise de travaux, contrôleur technique, certificateur ou encore nouvel acteur spécialisé).

Les 12 propositions « Innovation » du Plan Bâtiment Grenelle

  • Proposition 1 : Réaliser une étude macro-économique de dimension internationale sur le processus de construction / réhabilitation / exploitation dans le secteur du bâtiment,
  • Proposition 2 : Développer et accompagner les intégrateurs au travers des « groupements », notamment pour les artisans, TPE et PME
  • Proposition 3 : Généraliser l’usage des outils et normes pour la maquette numérique, les échanges de données construction et faciliter l’émergence de méthodes de travail moins séquentielles
  • Proposition 4 : Mesurer et vérifier les performances pour les garantir
  • Proposition 5 : Mettre en priorité les chaleurs récupérables dans les énergies Renouvelables
  • Proposition 6 : Soutenir et développer des plates-formes Bâtiment-Energie Grenelle sur le territoire, spécialisées dans le bâtiment et regroupant la formation, le transfert de R&D, la démonstration et l’accompagnement des entreprises, notamment sur les aspects de financement de l’innovation.
  • Proposition 7 : Développer des zones franches sur le territoire, lieux privilégiés de l’innovation
  • Proposition 8 : Faciliter l’accès des PME du bâtiment à des financements Intermédiaires
  • Proposition 9 : Créer les outils de financement de la rénovation énergétique des Copropriétés
  • Proposition 10 : Mettre en place de nouveaux modes de financement pour les investissements sur l’efficacité énergétique
  • Proposition 11 : Privilégier la garantie sur des risques réels
  • Proposition 12 : Fluidifier la procédure de certification française