La Bâtiment Intelligent

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Source : Le Moniteur 27/05/2013
Les premières Rencontres du Bâtiment Intelligent (le 24 mai 2013) ont été l’occasion d’évoquer le contexte de leur émergence et de leur nécessité à venir.

« Le bâtiment intelligent est au cœur de cette transition énergétique »

Mireille Jando, chef de service au CSTB, a présenté le contexte qui préside au développement des bâtiments intelligents. Elle en souligne deux aspects de la transition énergétique :

  • la décentralisation de la production d’énergie
  • la décentralisation de la gestion de notre société grâce à Internet.

Trois axes sont à privilégier avec une mise en avant du rôle de la réglementation :

Réduire la consommation de 15 à 30 % des bâtiments par une meilleure gestion
Le rapport Gauchot, qui s’est intéressé à la "rénovation du parc tertiaire" dans le cadre du Plan Bâtiment Durable met en avant la nécessité de suivre "la consommation globale tous usages", autrement dit l’énergie facturée.

Adapter les bâtiments à la transition énergétique
Rénover les bâtiment et les construire plus efficaces. La RT relative au bâtiment existant sera bientôt renforcée. La RT 2020 devrait fixer des objectifs de production locale et de consommation globale ainsi qu’intégrer les notions d’énergies grises et d’impact environnementaux.

Optimiser l’ensemble bâtiment et réseaux énergétiques
Une nouvelle approche de l’énergie primaire permettrait de prendre en compte la disponibilité de l’énergie.
Le développement des smart grids (réseau de distribution d’électricité « intelligent » qui utilise des technologies informatiques) et des stratégies d’effacement sont aussi des pistes à suivre.

Plus d’infos