Etude sur la perméabilité des bâtiments BBC

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Source Batiweb 28/08/2012

Quel est le niveau de perméabilité à l’air dans les bâtiments BBC ? C’est la question à laquelle s’est intéressé l’Observatoire des bâtiments basse consommation. L’étude menée révèle que les habitats individuels et les logements collectifs ayant obtenu la certification BBC-Effinergie offrent des performances supérieures, concernant l’étanchéité à l’air, à l’ensemble du parc résidentiel. Cela vaut principalement pour des logements construits entre 2011 et 2012.

L’analyse de la perméabilité des constructions individuelles BBC

L’Observatoire des bâtiments basse consommation a porté son étude sur 2 461 logements individuels en secteur diffus, ayant obtenu la certification de Céquami ou Promotelec entre mai 2011 et mars 2012. Les résultats ont établi que la valeur moyenne de perméabilité à l’air était de 0,40 m3/h.m² sous 4 Pa. En mai 2011, l’enquête du CETE de Lyon, réalisé auprès de 1 792 constructions individuelles, affichait une valeur moyenne de perméabilité à l’air de 0,68 m3/h.m² sous 4 Pa.

Il en ressort donc un gain de 41 % concernant la performance à l’étanchéité à l’air d’un habitat individuel disposant de la certification BBC. 50 % des maisons testées présentent un niveau d’étanchéité à l’air entre 0,31 m3/h.m² et 0,5 m3/h.m². Près de 10 % d’entre elles s’avèrent même exemplaires en ce domaine, avec une valeur inférieure à 0,23 m3/h.m². L’enquête relève également une valeur moyenne de la perméabilité meilleure, située à 15 % (0,06 m3/h.m²) dans les logements individuels certifiés BBC-Effinergie et érigés depuis maximum deux ans.

La situation des logements collectifs BBC

L’étude menée par l’Observatoire des bâtiments basse consommation a également porté sur 83 immeubles collectifs ayant obtenu la certification par l’organisme Cerqual avant le 31 mars 2012. La valeur moyenne de perméabilité à l’air mesurée sur ces établissements est de 0,54 m3/h.m² sous 4 Pa.

En comparaison, l’étude du CETE de Lyon, qui concernait 443 habitats collectifs, précisait une valeur moyenne de perméabilité de 0,86 m3/h.m² sous 4 Pa, représentant un gain de 34 % pour l’étanchéité à l’air dans un immeuble collectif BBC. Ainsi, 50 % des bâtiments étudiés lors de la dernière enquête affichent des résultats compris entre 0,42 m3/h.m² et 0,61 m3/h.m² ; 75 % une perméabilité en dessous de 0,61 m3/h.m².

Le renforcement de l’étanchéité à l’air, mesure clé du label Effinergie+

L’obtention du label BBC-Effinergie est liée à la réalisation d’un diagnostic d’étanchéité à l’air de la construction. La mesure qu’il en ressort ne doit pas excéder 0,6 m3/h.m² pour un logement individuel et 1 m3/h.m² pour les habitats collectifs. Cette donnée correspond au débit de fuite traversant l’enveloppe. Elle est indiquée en m3/h.m², avec un écart de pression fixé à 4 Pascal.

Le test d’étanchéité à l’air devient également obligatoire dans le cadre de la RT 2012, en application au 1er janvier 2013 pour les habitats résidentiels. Les mesures retenues sont équivalentes à celles imposées pour l’obtention du label BBC-Effinergie. Aussi, pour conserver sa définition d’attribution à des logements exemplaires, le label évolue et laisse sa place à Effinergie, avec des valeurs d’étanchéité à l’air revues à la baisse : 0,4 m3/h.m² pour les constructions individuelles et 0,8 m3/h.m² pour les collectifs.