Les réelles difficultés en rénovation énergétique des copropriétés

Les copropriétés sont très différentes des résidences singulières. On y retrouve une grande diversité de personnes selon les âges, les statuts sociaux, pour ne citer que ceux là. Certains sont locataires pour la première fois, d’autres sont en pleine retraitre, d’autres au chômage; bref, les catégories sont vraiment différentes. Ainsi, il est difficile d’entreprendre des travaux généraux du bâtiment, puisqu’il faut un consensus et une contribution venant de chacun de copropriétaires. Cependant, certaines copropriétés sont vraiment très fragiles (impayés, etc.), et des mesures sont mises en place pour leur venir en aide.

copropriété

Non à la précarité énergétique!

La charte “Team Pro Habiter Mieux” a déjà été signée, et vise à encourager la rénovation des copropriétés. C’est un engagement signé pour une durée de 5 ans (2018-2022), pendant lesquelles l’équipe proposera des outils de financement adaptés et des aides.
Ainsi, des conditions sont fixées pour l’accès aux financements, mais aussi des petits prêts (sans aucun intérêt) pour des ménages vraiment modestes qui en auraient besoin pour rénover. L’Anah et le groupe Procivis se mettent ensemble sur ce programme, pour favoriser une nouvelle dynamique de rénovation énergétique dans les copropriétés.
Des milliers de personnes en ont déjà bénéficié, et les deux groupes en respectant les termes de la charte “Team Pro Habiter Mieux”, continuent de combattre les passoires énergétiques dans les copropriétés fragiles (privées ou pas).