Une maison départementale de l’enfance à Cahors (46) de niveau Passivhaus

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Source : Le Moniteur n°5625 16/09/2011

Réalisée sous maîtrise d’ouvrage du conseil général du Lot, il s’agit du premier équipement public dans le département conçu selon les critères du label Passivhaus.

Extraits de l’article

Implanté sur un long terrain escarpé avec une pente vers le Lot, la nouvelle maison de l’enfance se développera le long de la route avec deux ailes perpendiculaires. Elles sont ouvertes sur l’extérieur grâce à de grandes baies vitrées, tandis que la lumière est filtrée et régulée par des stores reliés à la gestion technique centraliése.

Uns structure en bois avec peu d’ouvertures au nord et de grandes baies vitrées au sud (60% des ouvertures), une isolation renforcée en laine et fibres de bois et la compacité du bâtiment lui permettront d’être quasi-autonome en énergie.

Équipé d’une pompe à chaleur et de 400 m² de panneaux photovoltaïques, il produira autant d’énergie qu’il en consomme : la consommation d’énergie primaire est estimée à 6kWhep/m²/an.
Afin d’obtenir une classe d’inertie quotidienne moyenne, la maîtrise d’oeuvre a prévu des murs intérieurs et chapes en béton.

Fiche technique

  • Maîtrise d’ouvrage : conseil général du Lot
  • Maîtrise d’oeuvre : Mathieu Belcour - Architecte mandataire, David Hébert-architecte, Yann Ouvrieux-architecte, DSI-BET Fluides
  • Entreprises : Marcouly (terrasement-VRD), Malique (gros oeuvre), Jauzac (charpente-bois-bardage)
  • Coût : 3,2 millions d’euros HT de travaux
  • Date livraison : novembre 2012
JPEG - 36.8 ko
Projet de maison Passivhaus pour les enfants
Crédits : Mathieu Belcour Architecte.