Un bâtiment de bureaux passif et à énergie positive pour Gleize Energie Service | Tarbes (65)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Le bureau d’études techniques Fluides et Energies Renouvelables « Gleize Energie » a souhaité construire pour son siège social un bâtiment de bureaux passif à énergie positive. Il s’agissait d’accompagner la croissance de l’entreprise tout en montrant son savoir-faire en production d’énergies renouvelables.

JPEG - 296.8 ko
Le préau aux panneaux photovoltaïques translucides
Crédits : CeRCAD Midi-Pyrénées.

Pour répondre à son objectif de construction de bureaux passifs et à énergie positive, Gleize Energie a suivi la démarche du label « Minergie P ECO » (P pour passif, ECO pour une démarche similaire à la démarche HQE française). Au final le bâtiment répond aux exigences du standard Minergie mais sans l’option passive en raison d’un niveau d’étanchéité insuffisant lié au système constructif. Il est encore à ce jour le seul bâtiment tertiaire labellisé « Minergie » de la région Midi-Pyrénées.

Le bâtiment est compact, principalement d’un seul niveau (il y a un petit étage comprenant un local à archives et un local onduleur), de conception bioclimatique (espaces de travail au sud et locaux techniques et intermittents au nord).
L’ensemble de la structure est métallique (charpente, façades, toiture, portiques, casquette), seule la dalle du plancher bas (pour l’inertie) et le local technique (pour le contreventement et l’acoustique vis à vis des bureaux) sont en béton.
Le métal a été choisi pour des questions de coût, de rapidité de chantier et de surface intérieure.
La toiture est à un seul pan, orientée sud, avec des débords de chaque côté afin d’avoir davantage de surface photovoltaïque que de surface de sol. L’ensemble de la toiture et une casquette solaire côté sud reçoivent des panneaux photovoltaïques : panneaux plaques classiques pour la majeure partie, et panneaux translucides (qui permettent une production par rayonnement direct et indirect - par au-dessus et en-dessous) pour le préau de l’entrée.

A terme, l’objectif est d’auto-consommer la production photovoltaïque. Des études sont en cours pour y parvenir dans les années à venir.

Cette opération a été lauréate de l’appel à projet « Bâtiments économes de qualité environnementale » de 2011 de la région Midi-Pyrénées.

JPEG - 90.5 ko
Façade sud
Crédits : CeRCAD Midi-Pyrénées.

Une analyse multi-critère de cette opération a été réalisée par le CeRCAD et fera l’objet d’un prochain Batibuzz.

Choix constructif / équipement

Système constructif

  • Structure : ossature métallique
  • Murs : structure métallique isolée par 38 cm de laine de bois en 3 couches réparties dans la structure
  • Revêtement extérieur : bardage métallique
  • Plancher bas : dalle béton de 20 cm sur longrines béton, isolée en sous-face par 15 cm de polystyrène extrudé avec traitement du pont thermique périphérique
  • Toiture : bac acier feutré sur charpente métallique, isolée par 42 cm de laine de bois. En couverture, panneaux photovoltaïque classiques intégrés au bâti et panneaux translucides sur la verrière.
  • Parois vitrées : double vitrage (4-16-4 Argon et couche Faible Emissivité), châssis aluminium
  • Finitions : revêtement de sol en béton ciré pour profiter de l’inertie de la dalle (moquette rajoutée dans le couloir principal pour des raisons acoustiques)

Équipements

  • Chauffage : pompe à chaleur aérothermique couplée à la CTA DF et au puits canadien hydraulique
  • Eau Chaude Sanitaire : chauffe-eau électrique
  • Ventilation : centrale de traitement d’air double flux
  • Rafraîchissement : puits canadien hydraulique (4 nappes à différentes profondeurs pour environ 2000 m linéaires de tubes)
  • Eclairage : à LED essentiellement. Présence de gradateurs et de détecteurs de présence suivant les espaces.
  • Panneaux photovoltaïques : 500 m² en toiture, 91 kWc
Chiffres-clé

Contexte

  • Zone urbaine résidentielle
  • Zone calme

Calendrier

  • Début des études : 1er trimestre 2009
  • Début des travaux : mars 2011
  • Livraison : avril 2012

Surfaces

  • SHON : 360 m²
  • SHAB : 328 m²

Coûts

  • Coût total de l’opération (frais de terrain, notaire, assurance, branchements etc. inclus) : 4170 € HT/m² SHON
  • Coût du bâtiment (hors VRD et aménagement espaces verts) : 2900 € HT/m² SHON
  • Coût de maîtrise d’oeuvre & ingénierie : 440 € HT/m² SHON
  • Coût d’exploitation (énergies et eaux) : 7 € HT/m² SHON
  • Coût de maintenance : 2,6 € HT/m² SHON

Consommations énergétiques

  • Consommation d’énergie primaire totale visée (tous usages confondus) : 185 kWhep/m².an
    • Chauffage et ECS : 15 kWhep/m².an
    • Eclairage : 21 kWhep/m².an
    • Ventilation et auxiliaires : 21 kWhep/m².an
    • Rafraîchissement : 8 kWhep/m².an
    • Usages spécifiques de l’électricité (bureautique et électroménager) : 120 kWhep/m².an
  • Consommation d’énergie primaire totale réelle (tous usages confondus - 1re année) : 205 kWhep/m².an
    • Chauffage, ECS et rafraîchissement : 30 kWhep/m².an
    • Eclairage : 18 kWhep/m².an
    • Ventilation et auxiliaires : 52 kWhep/m².an
    • Usages spécifiques de l’électricité (bureautique et électroménager) : 105 kWhep/m².an

Productions énergétiques

  • Production photovoltaïque visée  : 809 kWhep/m².an
  • Production photovoltaïque réelle  : 968 kWhep/m².an

Etanchéité à l’air

  • n50 = 0,8 vol/h (il aurait fallu atteindre 0,6 vol/h pour le label Minergie-P)
Situation géographique