Rénovation BBC logement social - quartier de la Hourre, bâtiment E | Auch (32)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Retour d’expérience d’une réhabilitation au niveau BBC d’un bâtiment des années 1950 de la ville d’Auch, dans le cadre d’une opération plus globale de requalification urbaine organisée par la ville et l’Office Public de l’Habitat du Gers.

Opération étudiée dans le cadre du projet Européen EcoHabitat.

BMP - 150.8 ko

Présentation du projet :

La réhabilitation de ce bâtiment s’insère plus globalement dans une opération de requalification urbaine organisée par la ville d’Auch et l’Office Public de l’Habitat du Gers. Construit à la fin des années 1950 et partiellement rénové à la fin des années 1980, ce quartier accueille plus de deux cent familles aux revenus modestes.
Les habitants ont d’ailleurs été largement impliqués dans cette opération, la concertation ayant été engagée très en amont, ce qui a permis aux habitants de s’approprier à la fois le projet et le quartier où ils vivent.

Le maître mot de cette opération est la reproductibilité, en effet un bouquet de solutions classiques y sont mises en oeuvre de manière raisonnée, ce qui permet d’atteindre une très bonne performance globale à bas coûts.

JPEG - 797.2 ko
Crédits : CeRCAD.

Le mot du maître d’ouvrage : Joël Arquillière de l’OPH 32

Cette opération de requalification urbaine a été menée de manière participative avec les habitants du quartier.
L’objectif ambitieux de performance énergétique (moins de 50 kW /m² 5 usages) pour la rénovation, a été porté par l’ensemble des acteurs de cette opération. L’idée de réaliser un concours d’architecture commun avec la Commune d’Auch est la conséquence d’une volonté politique forte dans les domaines de la lutte contre la précarité énergétique et de la finalisation d’un urbanisme à échelle humaine.

Sans l’implication de tous les partenaires et d’une démarche participative, ce projet n’aurait pas vu le jour.

C’est en haussant le niveau de ses exigences que l’on arrive à fédérer l’ensemble des acteurs de la construction. C’est aussi le moyen de développer des compétences locales qui permettent de renforcer le tissu économique de proximité dans une période particulièrement difficile.

Points forts du projet :

Les points forts de ce projet résident en sa simplicité. En effet, les techniques utilisées sont courantes, mais les exigences de mise en œuvre et des études affinées ont permis d’obtenir un résultat positif.
La recherche du bon sens et de l’intérêt général a été la ligne directrice.

  • Optimisation de l’isolation de l’enveloppe et mise en place d’équipements standards
  • Systémisation des simulations thermiques dynamiques.

Limites du projet :

La phase chantier est largement optimisable, mais l’acquisition des réflexes inhérents aux bonnes pratiques de mise en œuvre n’est pas encore effective.

Choix constructif / équipement

Système constructif

  • Charpente et couverture : charpente bois, isolation des combles avec 40cm de flocage de ouate de cellulose (U = 0.1 W/m².K)
  • Murs/ enveloppe, plancher, cloisons :
    Murs extérieurs : parpaings + 17cm de Polystyrène Expansé (PSE) en ITE + Enduit hydraulique épais (U = 0.221 W/m².K) ;
    plancher bas : Flocage du plafond de la cave avec de la laine de laitier (U = 0.307 W/m².K) ;
    planchers intermédiaires (existant) : plancher béton + plancher bois.
  • Parois vitrées : menuiseries PVC double vitrage argon ouvrants à la française (U = 1.334 W/m².K)
  • Finitions : Sol souple PVC, Peintures écologiques (Ecolabel européen)

Équipements

  • Chauffage + Eau Chaude Sanitaire : 2 chaudières gaz à condensation 23kW chacune + capteurs solaires en toiture (28m²)
  • Ventilation : Mécanique Simple Flux - Hygro B
  • Rafraîchissement : aucun
  • Production locale d’électricité (photovoltaïque, autres) : non
Chiffres-clé

Contexte

  • Contexte urbanistique : périurbain
  • Exposition au bruit : zone calme (BR1)

Calendrier

  • Début des études : 2012
  • Début des travaux : 2011
  • Livraison : 2013

Surfaces

  • Surface totale de l’opération (en m²) : 971 m²
  • SHON RT (m²) : 943 m²
  •  % de surfaces vitrées : 11,2%

Coûts

  • Coût total de l’opération (en € HT/m² de SHON) : 402 €
  • Coût d’exploitation (énergies et eaux - en €TTC/m² de SHON) : environ 26,7 €
  • Coût de maintenance (en €TTC/m² de SHON) : environ 9,1 €

Consommations énergétiques tous usages confondus

Consommation d’énergie finale totale avant rénovation (en kWhef/m².an) : 247,02
Consommation d’énergie finale totale visée (en kWhef/m².an) : 47,83

Consommation d’énergie primaire totale réelle (en kWhef/m².an) : NC

Productions énergétiques locales

28m² de capteurs solaires thermique - 10 789 kWhep/an, soit 37.8% de l’ECS

Matériaux biosourcés

2,77 dm3/m² (dans l’ensemble du projet)

Etanchéité à l’air

0.64 m3/h.m2

Situation géographique