Rapport sur la prise en compte la biodiversité dans les projets d’EcoQuartier

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Source METL 28/06/2012

Si la dimension paysagère est aujourd’hui mieux prise en compte dans les projets d’EcoQuartier, il n’en reste pas moins que la biodiversité recouvre des enjeux bien plus larges qui mériteraient d’être mieux approfondis. Le rapport « Biodiversité » dresse un panorama d’ensemble des actions possibles en faveur de l’intégration de la biodiversité en ville.

Suite à l’appel à projets 2009, l’analyse des dossiers a permis de dresser un bilan de la prise en compte de la biodiversité dans les projets d’EcoQuartier.

La prise en compte de la biodiversité dans les projets d’aménagement (urbains mais aussi ruraux) se traduit d’abord par le respect des espaces naturels existants, la protection des espèces ou le développement des trames vertes et bleues. Les enjeux de la biodiversité en ville ne portent pas uniquement sur ces fonctions écologiques et paysagères : la réduction des pollutions, la gestion de l’eau, l’adaptation au réchauffement climatique ou la création de lien social, sont autant de services qui doivent être reconnus et développés.

Le rapport « Biodiversité » dresse un panorama d’ensemble des actions possibles en faveur de l’intégration de la biodiversité en ville, pour chacun des acteurs impliqués et à chaque moment du projet. Ces actions sont illustrées d’exemples tirés de l’appel à projets de 2009 et accompagnées de recommandations concrètes, utiles à la maîtrise d’ouvrage urbaine et aux acteurs de l’aménagement.

Il en ressort que si la dimension paysagère est aujourd’hui davantage prise en compte, d’autres aspects sont à approfondir dans les projets d’EcoQuartier : le fonctionnement écosystémique, le recours à des partenaires spécialisés, l’implication des habitants dans la programmation ou l’entretien des espaces naturels, ainsi que leur suivi (peu de création d’observatoires ou d’indicateurs d’évaluation).