REX logements BBC : 10 enseignements

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Source : Le Moniteur
Retour d’expérience de six résidences labellisées BBC EFFINERGIE.

L’étude et ses objectifs

L’Association QUALITEL, au travers de sa filiale CERQUAL, a certifié un très grand nombre de logements dans le cadre du label BBC Effinergie. Préfigurant la RT 2012, ce label représente un bond considérable en matière de performance énergétique des bâtiments.

Dans ce cadre, l’Association a lancé un programme d’observations sur 6 résidences bénéficiant du label « Bâtiment Basse Consommation Effinergie® » afin :

  • d’observer les consommations réelles dans les logements,
  • d’analyser l’appropriation, par les occupants, de ce nouveau type d’habitation,
  • d’évaluer la qualité de l’air intérieur pour savoir si elle était affectée par les nouvelles dispositions techniques comme l’étanchéité à l’air.

Les 10 enseignements de l’étude

  1. Les logements BBC, ça marche. Ce n’était pas gagné d’avance.
  2. Les consommations réelles peuvent se situer au-dessus mais aussi au-dessous du calcul conventionnel BBC Effinergie®. La consommation d’énergie tous usages peut être même inférieure à celle du Passivhaus.
  3. Même dans le cas d’un dépassement significatif de la consommation d’énergie par rapport à la convention BBC, la baisse de la consommation réelle par rapport à la réglementation 2005 est très importante.
  4. L’indicateur de consommation en kWhep/m².an est indispensable pour comparer des immeubles avant livraison. Une fois les logements occupés, les indicateurs significatifs sont la consommation en kWhep par personne (la question de la densité d’occupation est essentielle) et le coût de l’énergie consommée en €.
  5. Les professionnels ont intérêt à multiplier les retours d’expériences détaillés, si possible avec une période de deux ans après livraison. L’erreur ou le succès sont riches d’enseignement. Les professionnels doivent veiller particulièrement au confort thermique d’été.
  6. La maîtrise des coûts d’investissement est liée à la courbe d’apprentissage des professionnels.
  7. Les professionnels ont intérêt à privilégier les techniques simples et robustes.
  8. L’usage et le comportement des occupants sont déterminants pour le niveau des consommations réelles. L’étude met en évidence six facteurs clés.
  9. Le vécu des logements BBC par leurs occupants est globalement bon dans l’échantillon étudié. Le comportement des ménages est très diversifié. Le confort thermique d’été est parfois insuffisant.
  10. Les questions de l’information et du conseil aux occupants sont sous-estimées par les professionnels.

Plus d’infos et rapport d’étude à télécharger sur www.qualite-logement.fr.