RAPPE - Rénovation Architecturale Patrimoniale et Performance Energétique | Toulouse (31)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Réhabilitation d’une vieille maison toulousaine afin de créer trois logements sociaux écologiques et performants énergétiquement.

Fiche rédigée en mars 2011 par Luc Floissac (Areso) et Laure Fernandez (Eco-Études).

JPEG - 197.5 ko

Le mot du maître d’ouvrage

Le projet consiste à restaurer une maison ancienne dont la date de construction est le début du XXe siècle.

  • Le programme est la création de logements sociaux à haute performance thermique dans ce bâtiment à rénover de type R+1.
  • Un des principaux objectifs est d’offrir aux futurs habitants un cadre de vie agréable par une conception privilégiant l’éclairage naturel, l’utilisation de matériaux sains, le confort thermique, le confort acoustique, la qualité de l’air et la fonctionnalité des espaces (cf. fiche détaillée de l’opération).

Les points forts du projet

Le projet RAPPE a été conçu avec comme souci de proposer un cadre de vie agréable et sain aux futurs usagers, d’impacter au minimum sur l’environnement, d’utiliser des matériaux à faible contenu en énergie grise et à fort potentiel de stockage de CO2, en préférant des solutions techniques dont les performances sont efficaces, en limitant le coût économique de cette réhabilitation (cf. fiche détaillée de l’opération - fiches techniques).

Les limites du projet

La principale limite réside dans la mise en place de volets en PVC (initialement le maître d’œuvre avait prévu des volets en bois) pour des raisons financières.

Choix constructif / équipement

Système constructif

  • Charpente et couverture :
  • Murs/ enveloppe, plancher, cloisons : briques foraines, isolation des murs par l’extérieur par des panneaux de feutre de bois sur les façades, par des plaques de liège vissées et collées sur les 50 premiers centimètres
  • Parois vitrées : menuiserie PVC, doubles vitrages en 4-16-4 mm à l’argon
  • Finitions : enduit à la chaux

Équipements

  • Chauffage : Chaudière individuelle à condensation au gaz, panneaux solaires (30m²)
  • Eau Chaude Sanitaire : panneaux solaires
  • Ventilation :VMC simple flux
  • Rafraîchissement : aucun
  • Production locale d’électricité (photovoltaïque, autres) : non
Chiffres-clé

Contexte

  • Contexte urbanistique : urbain

Calendrier

  • Début des études : janvier 2006
  • Début des travaux : début 2008
  • Livraison : août 2009

Surfaces

  • Surface totale de l’opération (en m²) : 332 m²
  • SHON RT (m²) : 359 m²

Coûts

  • Coût total de l’opération (en € HT/m² de SHON) : 1200 €
  • Coût du bâtiment (hors VRD et aménagement des espaces verts - en €HT/m² de SHON) : 1007 €

Aides financières

RAPPE a perçu un financement de l’ADEME sur le projet de recherche dans le cadre du programme PREBAT, à hauteur de 82000 €.

Consommations énergétiques tous usages confondus

Consommation d’énergie primaire totale visée (en kWhep/m².an) : 80

Consommation d’énergie primaire totale réelle (en kWhep/m².an) : 60

Productions énergétiques locales

30m² de panneaux solaires pour production d’ECS

Matériaux biosourcés

isolation extérieure en panneaux de feutre de bois

Situation géographique