Les allées de Tassigny - 52 logements neufs BBC | Toulouse (31)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Construction d’un bâtiment en « L » le long de l’avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny permettant le relogement des ménages de deux immeubles appelés à être démolis mi 2012 dans le cadre du Grand Projet de Ville d’Empalot.

Opération étudiée dans le cadre du projet Européen EcoHabitat.

BMP - 150.8 ko

Fiche rédigée en juin 2013 par Benoit Kleiber, CeRCAD Midi-Pyrénées et Jean-Baptiste Dürrenmatt, Fédération SO de SCOP du BTP.

Conçue par l’atelier d’architecture Leibar & Seigneurin, cette opération s’intègre le long d’un boulevard très passant. Elle bénéficie d’un équipement solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire et d’une chaufferie collective gaz avec consommation individualisée.

JPEG - 46.6 ko
Les allées de Tassigny
Crédits : La Dépêche du Midi.

Retours d’expérience/ témoignages

  • Opération coûteuse notamment en raison de la nature des sols
  • Entreprise générale : plus cher qu’un appel d’offres en allotissement mais plus pratique pour un maître d’ouvrage (une seule entreprise donc un seul interlocuteur et responsable).
  • Délais de réalisation contraints et respectés

Synthèse des points/thèmes forts, des limites et des pistes d’amélioration du projet :

L’opération des allées de Tassigny présente plusieurs spécificités :

  • Un système constructif avec une structure paroi de béton banché doublée d’un isolant laine de verre sur lequel vient s’apposer en extérieur une couche de briques de terres cuites.
  • Un système de loggias avec allège fixe vitrée (grise en extérieur, transparente à l’intérieur) avec au-dessus pans de verre qui glissent et s’ouvrent sur un rail permettant ouverture/fermeture complète du système : permet de répondre aux critères acoustiques exigés par l’appellation CERQUAL
  • Le site présente de nombreuses contraintes : terrain pollué, PHEC, contraintes acoustiques car boulevard très passant, étude sur les ombres portées car parcelle relativement petite avec de grands immeubles à proximité
  • L’opération a été réalisée avec un marché général, peu habituel pour Habitat Toulouse
Choix constructif / équipement

Système constructif

  • Charpente et couverture (constitution, type et épaisseur d’isolation) :
    • Toiture terrasse de l’intérieur vers l’extérieur :
      Béton armé : 20cm
      Polyuréthane : 16cm
  • Murs/ enveloppe, plancher, cloisons (constitution, épaisseur, …) :
    • Mur de façade : épaisseur 0, 483 m ; UHiver : 0, 222 W/(m².K) ; R Paroi : 4, 337 m² H/W ; Composition de l’intérieur vers l’extérieur :
      Plaques de plâtre à parement de carton « standard » : 0, 013 m
      Béton Plein Armé : 0, 20 m
      Laine de roche : 0, 140 m
      Lame d’air non-ventilée : 0, 020 m
      Plaquettes de parement : 0, 110 m
    • Terrasse : épaisseur 0, 360 m ; UHiver : 0, 197 W/(m².K) ; Composition :
      Béton plein armé : 0, 20 m
      Polyuréthane : 0, 16 m
    • Plancher sur vide sanitaire : ép. 0, 305 m ; Uhiver : 0, 252 W/(m².K) ; Composition :
      Résine Epoxy : 0, 005 m
      Béton plein armé : 0, 20 m
      Polystyrène : 0, 10 m
  • Parois vitrées (type, répartition / exposition,…) :
    • Fenêtres : PVC 2V ; Uw = 2W/m².K
    • Balcons : système de loggias : allège fixe vitrée avec au-dessus pans de verre qui s’ouvrent puis glissent sur un rail.
    • Fenêtres en métal 2V argon ; Uw = 2 W/m².K
    • Balcons + standards : dalle béton avec casquette zinc
  • Finitions (revêtement sols, peinture, enduits,…)  :
    • Sols PVC de type Vinyle sur mousse
    • Carrelage sur résilient phonique dans les parties communes

Equipements

  • Chauffage et ECS : Chaudières collectives gaz (2 chaudières gaz de 100kW unitaire (52 logements) + 1 chaudière gaz de 900kW (198 logements du bâtiment voisin)), solaire thermique
  • Ventilation : Mécanique Simple Flux - Hygro B
  • Rafraîchissement : aucun
  • Production locale d’électricité (photovoltaïque, autres) : PV
Chiffres-clé

Contexte

  • Contexte urbanistique : centre urbain
  • Exposition au bruit : zone sensible (BR3, obligation d’un renforcement de l’isolation acoustique)

Calendrier

  • Début des travaux : 4 juillet 2011
  • Livraison : 4 octobre 2012

Surfaces

  • SHON (m²) : 4 187
  • Surface Utile (m²) : 3 326
  • SHAB (m²) : 2 178
  •  % de surfaces vitrées : 17% de la surface déperditive

Coûts

  • Coût total de l’opération (en € HT/m² de SHON) : 1 822
  • Coût de maîtrise d’œuvre, d’ingénierie (en € HT/m² de SHON) : 147
  • Coût du bâtiment (hors VRD et aménagement des espaces verts - en €HT/m² de SHON) : 1 520

Consommations énergétiques tous usages confondus

Consommation d’énergie primaire totale visée (en kWhep/m².an) : 51,84 (sans PV et ECS) – 37,39 avec

Consommations énergétiques par poste en kWhep/m².an

Chauffage : 13,34
ECS : 27,87
Eclairage : 6,96
Ventilation et auxiliaires : 3,67
Rafraichissement : 0

Productions énergétiques locales

Solaire thermique prévu (en kWhep/m².an) : 7,56
Photovoltaïque prévu (en kWhep/m².an) : 6,89

Etanchéité à l’air

Résultat du test d’étanchéité à l’air (en m3/h.m²) : 0,4

Situation géographique