Le président de l’ADEME à Ecocert, L’Isle-Jourdain

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Source : La Dépêche 30/10/2012

Le président de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie), François Loos, était en visite au siège d’Ecocert qui s’agrandit avec la construction d’un bâtiment de 2.025 m² à très haute qualité environnementale.

Accompagné de Michel Peyron, directeur régional Midi-Pyrénées de l’Ademe. En présence du sénateur du Gers et du maire de L’Isle-Jourdain, le président d’Ecocert, William Vidal, a replacé cet investissement dans le prolongement des engagements du groupe envers l’environnement et notamment de la compensation carbone. Jean-François Collart, architecte du projet, Luc Floissac, conseiller environnemental et paille, ainsi que M. Castells, expert environnemental et énergique, ont expliqué les choix de matériaux et principes de construction qui en font un bâtiment à énergie positive, c’est-à-dire qui en produira plus qu’il n’en consomme.

Cet équipement bioclimatique est structuré autour d’un noyau central composé de terre et de béton. Il fait également la part large au bois et à la paille, matériau d’isolation utilisé. La performance énergétique d’un bâtiment écologique étant étroitement liée à l’efficacité de son enveloppe, les nouveaux locaux d’Ecocert ont été conçus afin de limiter les déperditions d’énergie liée au chauffage ou au refroidissement des volumes intérieurs. Pour cela, les parois, murs extérieurs et toiture doivent être : bien isolés thermiquement (la paille est un isolant thermique très performant) et étanches à l’air (l’air extérieur ne doit pas pénétrer à l’intérieur du bâtiment, l’air intérieur ne doit pas s’en échapper).

Les acteurs de la construction ont expliqué les excellents résultats du test d’infiltrométrie. Réalisé le 22 octobre, celui-ci a permis de mesurer l’étanchéité à l’air du nouveau bâtiment. Car, si l’isolation thermique est calculée par les bureaux d’études au stade de la conception, l’étanchéité à l’air dépend, elle, en revanche, de la qualité d’exécution du chantier. Les résultats ont été à la hauteur des attentes et l’ensemble des entreprises de construction et de la maîtrise d’œuvre a ainsi été félicité.