La chaufferie-bois en fer de lance de Nègrepelisse (82)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Source : La Dépêche 27/03/2012

Dans la continuité des actions environnementales réalisées par la municipalité de Nègrepelisse, celle-ci met à l’honneur sa chaufferie bois lors de la semaine du développement durable.

La construction du réseau bois-chaleur de Nègrepelisse est un atout environnemental, un levier de développement économique local et un avantage pour l’aménagement du territoire. Il participe à réduire par 5 les émissions de CO2 mais également à réduire nettement les particules de fioul émises par les chaudières traditionnelles.

Pour conforter ses actions en matière de cadre de vie, la commune a donc choisi une solution énergie renouvelable. Les vingt bâtiments desservis par le réseau de chaleur sont chauffés par une chaufferie centrale comprenant :

  • une chaudière bois couvrant près de 80% des besoins,
  • une chaudière fuel en appoint.

Les grandes chaufferies, comme celle de Nègrepelisse, permettent une optimisation de la combustion et sont munies de filtres. Le filtre multicyclone, placé entre la chaudière et le conduit de fumées, garanti un niveau d’émission des poussières inférieur à 150 mg/Nm3. Ainsi, l’air aux alentours est très peu pollué.

Le réseau de chaleur bois énergie est une solution locale et globale.