L’Observatoire National de la Précarité Energétique renforcé pour 2016-2018

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

L’observatoire national de la précarité énergétique permet de disposer d’une connaissance fiable et partagée de ce phénomène.

Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse annoncent la mobilisation de l’ensemble des acteurs publics, privés et associatifs des secteurs de l’énergie, du logement et de la solidarité réunis sous l’égide de l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE).

Le gouvernement et les opérateurs énergétiques se mobilisent pour faire face à la précarité énergétique avec la mise en place de nouveaux outils et soutiens financiers :

  • le chèque énergie permettra aux ménages d’obtenir une aide au paiement de leur facture pour toutes les énergies (électricité, gaz, fioul, bois…) ; il est d’ores et déjà déployé dans 4 départements pilotes : l’Aveyron, l’Ardèche, les Côtes d’Armor et le Pas de Calais ;
  • les certificats d’économies d’énergie dédiés à la lutte contre la précarité : environ 1 milliard d’euros y sera consacré par les vendeurs d’énergie en 2 ans pour soutenir les économies d’énergie chez les ménages aux revenus les plus faibles ;
  • le programme Habiter mieux de l’ANAH  : depuis 2012, 150.000 logements habités par des ménages aux revenus modestes ont été rénovés, auxquels s’ajoutent les objectifs attendus de 2016 et 2017 soit 70.000 puis 100.000 grâce à l’accélération du programme, avec une économie d’énergie moyenne de 40%.

Lire le communique de presse.