GreenTech : lancement de l’appel à projets | MEDDE

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

L’apport des réseaux intelligents, l’ouverture et le partage des données peuvent permettre d’accélérer les innovations technologiques, créer des richesse et des emplois.

JPEG - 20.4 ko
Appel à projet Green Tech
Crédits : MEDDE.

L’appel à projets Green Tech, lancé par le gouvernement le 9 février 2016 a pour but d’accompagner, au sein du ministère de l’Écologie 50 start-up dans le développement de nouveaux services et usages reposant sur les nouvelles technologies et répondant aux objectifs de la transition écologique.

Objectifs :

  • mettre le numérique au service du pouvoir d’achat des citoyens en développant de nouveaux services de maîtrise de leur consommation d’énergie ;
  • faciliter la prise en compte de l’énergie produite localement ;
  • proposer des solutions de mobilité durable ;
  • faciliter le recyclage ;
  • organiser le partage des données relatives à la préservation de la biodiversité.

Quatorze défis ont été identifiés dans les huit secteurs de la transition écologique pour la croissance verte


(économies d’énergie, énergies renouvelables, bâtiment, transport, risques, économies circulaires, santé et ’environnement, biodiverstité).

Zoom sur :

  • Le bâtiment :
    • carnet numérique de suivi et d’entretien des bâtiments et logements qui centralise les différentes données : diagnostics, plans et travaux de performance énergétique (loi de transition énergétique pour la croissance verte).
  • La biodiversité :
    • annuaire numérique d’impact sur la biodiversité par territoire des aménagements publics et privés,
    • la grande application de la biodiversité dans les territoires : inventaire, gestes écoresponsables…

Les start-up bénéficieront d’un soutien financier à hauteur de 150 000 euros et pouvant aller jusqu’à 500 000 euros pour les projets les plus prometteurs, ainsi que de l’expertise scientifique et technique de l’ADEME.

La ministre de l’Écologie a également lancé un concours pour les écoles du développement durable du ministère : cinq projets d’élèves pourront intégrer l’incubateur pendant 9 mois.

En savoir plus sur le site du Gouvernement