FEE Bat : le financement est pérennisé

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Source : Le Bâtiment Artisanal 07/02/2013

L’engagement écrit d’EDF, en fin de semaine dernière, clôt plusieurs mois d’incertitudes sur le devenir des formations aux économies d’énergie.

Connaître les fondamentaux de la thermique d’un bâtiment, approfondir les éléments propres à son métier, maîtriser un logiciel d’évaluation thermique, développer une offre à plusieurs entreprises : le programme de formation aux économies d’énergie dans le bâtiment, FEE Bat, répond aux besoins des entreprises artisanales, en particulier pour devenir ECO Artisan.

Mais depuis plusieurs semaines, le doute planait. Le financement de FEE Bat serait-il maintenu en 2013 ? Plusieurs sessions prévues en janvier avaient été reportées, faute de garanties.

Certificats d’économie d’énergie

FEE Bat s’inscrit dans le cadre des Certificats d’économie d’énergie (CEE). Les fournisseurs de gaz, d’électricité ou encore de pétrole sont tenus de collecter un certain nombre de certificats, sous peine d’une lourde amende. Les certificats sont générés par des actions standardisées, parmi lesquelles la formation des professionnels. EDF avait donc initié, avec les organisations professionnelles dont la Capeb, un programme spécifique.

Mais en ce début d’année, EDF estimait que FEE Bat n’était pas suffisamment valorisé par l’Etat et ne donnait pas lieu à un nombre satisfaisant de certificats. D’où le bras de fer qui durait depuis plusieurs semaines.

Constructys et Fafcea

Or, vendredi dernier, la nouvelle est tombée : EDF paiera. Le groupe prendra en charge, dans le cadre de FEE Bat, 50 % des coûts pédagogiques sur l’ensemble des modules de formation. Constructys pour les salariés et le Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprise artisanale (Fafcea) seront sollicités pour le cofinancement. En revanche, les dépenses liées aux salaires et charges ne seront plus éligibles.