Expérimentation du BIM à Souillac (46)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Mise à profit du BIM pour la restructuration du lycée des métiers Louis-Vicat.

JPEG - 111 ko
Expérimentation du BIM | Souillac (46)
Crédits : Atelier Méridional Joël Nissou.

Le chantier de restructuration et d’extension du lycée des métiers Louis-Vicat, en site occupé, à commencé. Sur une durée de deux ans cette opération consiste à donner une unité à un ensemble de neuf bâtiments construits entre les années 1950 et 1980.

La requalification passe par leur mise aux normes mais aussi par la réorganisation des circulations :

  • création d’une percée dans l’ensemble pour changer l’entrée principale et la tourner vers la place du Foirail,
  • construction d’un hall conçu comme un pivot central avec toutes ses façades ouvertes sur l’extérieur.

Pour conduire cette opération complexe, compte tenu des bâtiments disparates et de l’absence de niveau de référence commun, Joël Nissou, mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre, a proposé de travailler en 3D et en Building Information Modeling (BIM) ce qui devrait permettre de mieux comprendre en volume le site.

Le BIM sera limité aux études d’avant-projet pour l’existant. Sauf pour le futur CDI qui fera l’objet d’une attention particulière. La maîtrise d’ouvrage a ainsi défini un lot unique en entreprise générale attribué à Dubois et Associés de Martel (Lot). Assistée du bureau d’études Betem pour la démarche BIM, l’entreprise de menuiserie va lancer en septembre le chantier de construction du bâtiment à ossature bois de 200 m2.

Cette opération sera l’occasion d’utiliser le chantier comme support pédagogique. Les enseignants de cet établissement de 430 élèves, labellisé depuis 2003 « lycée des métiers construction et énergétique bâtiment », viennent de se former au BIM pour ensuite enseigner la démarche à la rentrée 2017.