Etude : Réparabilité des équipements techniques du bâtiment | ADEME, AQC

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Identifier les types de dysfonctionnements les plus fréquents afin d’isoler des stratégies de réparabilité.

JPEG - 10 ko
Réparabilité des équipements techniques du bâtiment
Crédits : ADEME.

L’ADEME et l’AQC proposent une étude d’impacts d’une réparation accrue des équipements techniques, afin de vérifier la nécessité ou non de mettre en place une incitation à leur « réparabilité » dans une perspective de normalisation. Le cadre fixé pour cette mission consiste donc à identifier les différentes familles d’équipements concernés, et d’en analyser les types de dysfonctionnements les plus fréquents afin d’isoler des stratégies de réparabilité en contexte.

L’étude « Réparabilité des équipements du bâtiment » a porté sur sept familles d’équipements :

  • Volets roulants
  • Pompe à Chaleur (PAC)
  • Chaudières
  • Chauffe - eau thermodynamique
  • Climatisation, multi-split
  • Centrales de traitement d’air
  • Photovoltaïque

Les principaux résultats qui en ressortent démontrent :

  • qu’il n’existe aucun obstacle technique à la réparabilité,
  • que les problèmes rencontrés naissent plus de l’intention des marques de concevoir des produits personnalisés, et donc par nature peu accessibles à une notion de normalisation.

En savoir plus et télécharger le rapport de l’étude « Réparabilité des équipements du bâtiment »