Disponibilités forestières pour l’énergie et les matériaux à l’horizon 2035 | ADEME

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page

Évaluation à l’échelon national des disponibilités en bois d’origine forestière et populicole pour l’industrie et l’énergie à l’horizon 2035.

La France s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de consommation de bois à l’horizon 2035. Les études nationales antérieures ont confirmé la capacité de la forêt à supporter une augmentation importante des prélèvements. Cependant, des tensions sur les ressources les plus aisément exploitables sont apparues face à l’enjeu d’utilisation accrue de la biomasse.

C’est dans ce contexte qu’en 2015, l’IGN et le FCBA ont réalisé une évaluation à l’échelon national des disponibilités en bois d’origine forestière et populicole pour l’industrie et l’énergie à l’horizon 2035 (étude co-financée par l’ADEME, IGN et la COPACEL).

Objectifs de l’étude et approches :

  • production d’informations de référence sur les volumes de bois exploitables à l’horizon 2035 en quantité et en qualité, ;
  • estimation précise des volumes de bois exploitables à l’échéance 2035, grâce à l’utilisation de données inédites (mesures directes des prélèvements en forêt, cartographie des forêts privées, cartes des zonages réglementaires...) ;
  • évaluation des capacités de la forêt française à satisfaire les différents objectifs de production qui lui seraient assignés pour les 20 prochaines (scénarios prospectifs de demande industrielle et énergétique).

Télécharger le rapport « Disponibilités forestières pour l’énergie et les matériaux à l’horizon 2035 » et la synthése.