BÂTIBUZZ Un cocon en bois pour le Centre départemental de l’enfance | Cahors (46)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Le nouveau Centre Départemental de l’Enfance du Lot, destiné à l’accueil d’urgence des adolescents fragilisés et des jeunes mères en difficulté, est opérationnel depuis 2013. Retour d’expérience sur cette opération, via la publication d’une nouvelle fiche BâtiBuzz réalisée suite à l’analyse multicritères qui en a été faite en janvier 2016.

Présentation de l’opération :

Afin de remédier à l’inadaptation et à l’inconfort des anciens locaux, le Département du Lot s’est lancé dans la construction d’un bâtiment neuf, avec l’objectif de répondre, au-delà d’un programme complexe lié aux usages, à des exigences environnementales et énergétiques élevées.

L’établissement héberge quatre pôles fonctionnels :

  • le centre maternel, composé de quatre appartements et d’espaces de vie commune ;
  • le foyer de l’enfance, composé de 14 chambres et de 2 studios en semi-autonomie, ainsi que d’une salle à manger, une salle de jeux et des bureaux pour les éducateurs ;
  • les services administratifs, assurant l’accueil du public et abritant le bureau du
    psychologue, une salle médicale et une salle de visite ;
  • les services généraux.

Le bâtiment se développe selon trois ailes distinctes : deux ailes parallèles orientées nord/sud abritent le centre maternel et le foyer de l’enfance ; une troisième aile, orientée nord-ouest/sud-est, les relie et abrite les services administratifs. Cette dernière qui borde la rue joue un rôle de protection des résidents vis-à-vis de l’extérieur, tout comme l’insertion paysagère du bâtiment.

JPEG - 272.9 ko
La façade publique de nuit
Crédits : Nelly Blaya CD46.

La démarche de qualité environnementale suivie sur cette opération a été centrée sur le choix des matériaux et procédés de construction, la gestion de l’énergie ainsi que la maintenance et la pérennité des performances environnementales. Cela se traduit par une utilisation massive du bois (à la fois en structure, bardage, isolation et menuiseries), le recours à plusieurs énergies renouvelables (pompe à chaleur géothermique, panneaux solaires thermiques et photovoltaïques) et le suivi détaillé des différentes consommations.

Cette opération, lauréate en 2011 de l’appel à projet « Bâtiments économes de qualité environnementale en Midi-Pyrénées » a fait l’objet d’une analyse multicritères (fiche BâtiBuzz n°7).

L’avis du CeRCAD :

La construction du Centre Départemental de l’Enfance pourrait se résumer ainsi :
comment tirer le meilleur parti d’une parcelle contraignante pour répondre à
un programme complexe
sans transiger ni au confort d’usage, ni aux performances énergétiques, ni à l’esthétique du bâtiment et de ses abords ?

Le développement du bâtiment en différentes ailes, qui pénalise sa compacité, est un compromis entre la recherche d’apports solaires et de ventilation naturelle traversante et la nécessité fonctionnelle de séparer l’unité des mères de celle des adolescents. A l’usage, cela en fait un bâtiment « deux en un » permettant une souplesse très appréciée bien que non envisagée initialement. En revanche, les incidences techniques ne sont pas neutres, par exemple sur la distribution d’eau chaude sanitaire particulièrement longue. Elles participent aux consommations élevées, même si d’autres facteurs entrent également en jeu (carences dans la mise en oeuvre, forte variabilité du nombre d’usagers, etc.).

La complexité de gestion des équipements techniques et de suivi des consommations par usage pose quant à elle la question de l’implication et de la formation du personnel nécessaire tant à l’entretien - maintenance qu’aux réglages réguliers que ce type de bâtiment requiert.

Malgré quelques dégradations liées à la particularité des publics accueillis qui peuvent être décourageantes, le défi de ne pas faire du Centre Départemental de l’Enfance un bâtiment carcéral mais un lieu fonctionnel et confortable est réussi.

La réponse architecturale est plus que satisfaisante et l’opinion des usagers est aujourd’hui également positive. Grâce au large recours au bois, à la fois dans l’habillage du bâtiment et le traitement soigné de ses accès, et à son implantation sur pilotis évitant de lourds terrassements, la construction se fond dans son environnement naturel. La place accordée aux vues lointaines et à la lumière naturelle dans les lieux de vie apporte une touche apaisante et contribue à la qualité des ambiances.

Pour plus d’informations sur cette opération, téléchargez la fiche BâtiBuzz n°7 :
PDF - 890.5 ko
BâtiBuzz n°7 - Centre départemental de l’enfance à Cahors (46)
Crédits : CeRCAD Midi-Pyrénées.

Situation géographique