Aménagement de la place Sainte Cécile et ses abords | Albi (81)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Imprimer cette page Diaporama

Cette fiche a été réalisée par l’APUMP dans le cadre des Échanges Urbains, édition 2008.

Présentation de l’opération

Centre symbolique de la Ville d’Albi, la place Sainte-Cécile tire sa force de la dimension monumentale et de l’originalité architecturale de la Cathédrale. L’aménagement devait prendre en compte la complexité des usages : fréquentation de 650 000 visiteurs par an, manifestations saisonnières ou événementielles…

Du point de vue du projet, les enjeux de renouvellement urbain ont été, sur cette place, de donner une cohésion aux espaces hétérogènes qui ceinturent le monument et particulièrement son chevet dégagé à la fin du XIXe siècle. Ces dégagements ont mis à jour des problèmes de nivellement et de raccords avec les voiries périphériques qu’il a fallu résoudre.

L’approche architecturale et urbaine du projet s’est appuyée sur une lecture historique de la constitution des espaces.

La diversité des parcours, l’emploi d’éléments d’articulation et de relais visuels à l’échelle du promeneur, le recyclage d’éléments patrimoniaux, la recherche de matériaux adaptés ont permis de reconstituer un ensemble urbain cohérent et d’établir de nouvelles relations avec le fleuve et les quartiers périphériques.

JPEG - 104.6 ko
Place Ste Cécile - Albi
Crédits : Echanges Urbains 2008 - APUMP.

Enseignements de l’opération

La réussite du projet tient à plusieurs facteurs : les relations de confiance entre la Ville et les concepteurs ; la prise en compte des usages (modes de déplacements doux, activités commerciales et touristiques)…

Les contributions d’un plasticien (vasque fontaine de la place de la Pile), d’un fontainier et d’un éclairagiste ont permis de garantir la qualité de l’aménagement.

Situation géographique